top of page
R_7281984_m_edited.jpg

L’ostéopathie est un atout indispensable pour accompagner nos seniors:

  • 1. pour soulager les douleurs (arthrose, arthrite, sciatique, lombalgie, cervicalgies…) ; 

  • 2. pour le maintien de l’autonomie ;

  • 3. pour la prévention des chutes. 

Avec le temps, le vieillissement du corps entraîne un raidissement tissulaire et une diminution de la mobilité globale. Cette perte d’élasticité empêchera le corps de s’adapter aux contraintes physiques (chute, traumatisme, opération…) et psychologiques (séparation, deuil…).

L’ostéopathe, par des manipulations très douces, redonnera de la mobilité et de la souplesse aux tissus (articulation, viscères, fascias…). Ce qui permettra d’améliorer les mouvements, la posture, le fonctionnement organique (système digestif, endocrinien, lymphatique…) et indirectement de soulager les différentes douleurs.

Personnes âgées,
pourquoi consulter ?

L’ostéopathie
pour les douleurs d’arthrose

L’ostéopathie pourra soulager les douleurs d’arthrose en redonnant de la mobilité aux articulations qui en souffrent par des techniques de détente musculaire et de mobilisation douce de l’articulation

Comme toujours le patient sera pris dans sa globalité, l’ostéopathe investiguera l’ensemble de la structure musculosquelettique mais aussi les viscères (colon, vessie, diaphragme…) et la composante psycho-émotionnelle (crâne, système nerveux).

 

L’ostéopathie ne pourra pas faire disparaitre l’arthrose, en revanche les séances pourront contrôler son évolution et limiter les réactions douloureuses.

 

Rythme des séances pour la personne âgée :  1 fois par mois en crise de douleur pour arriver à un rythme de 1 fois tous les 3/4 mois pour les séances d’entretien. Bien entendu l’ostéopathe s’adapte a son patient, le rythme peut varier en fonction des cas.

Quelques conseils hygiéno-diététiques

L’activité physique :

Elle est primordiale pour entretenir de la mobilité.

Si votre articulation est atteinte d’arthrose il n’est pas recommandé de lui imposer des contraintes inutiles.


Mais, à l’inverse des idées reçues, il ne faut en aucun cas cesser toute activité physique croyant que l’on protègera ses articulations de l’usure, bien au contraire.

Il faudra faire des activités adaptées que le corps accepte : marche, aquagym, aqua bike, vélo, natation…

Etirements quotidiens :

Ils sont simples et facilement applicables au quotidien.  ils permettent de soulager la douleur, d’entretenir le travail de l’ostéopathe.  Cela permet aussi au patient de prendre en charge sa douleur et de ne pas rester passif.

Alimentation/Hydratation :

Une mauvaise alimentation peut entretenir le phénomène d’inflammation.

L'excès de poids engendre une pression mécanique sur la ou les articulations touchées par l’arthrose.

Ainsi une alimentation saine, une bonne hydratation et bouger seront indispensables pour soulager la douleur sur le long terme.

bottom of page